Témoignage

Merci Marthe : notre venue chez elle il y a 6 ans…

Merci Marthe : notre venue chez elle il y a 6 ans…

Bonjour,
Nous sommes Stéphanie et J-Marc, mariés depuis 18 ans, nous avons une fille Juliette âgée de 17 ans, Paul 4 ans et Louis 3ans. Nous voulions vous témoigner notre départ de feu vers le Seigneur grâce à notre venue chez Marthe Robin, il y a 6 ans.

Nous vous demandons pardon si des phrases, des mots… peuvent vous choquer ou vous blesser.

J-Marc : Je suis né d’une famille catholique de 4 enfants, je suis le petit dernier. Mes parents sont pratiquants, dans la famille par habitude nous faisions la prière quotidienne ou Dieu est très lointain. Très tôt, j’ai été baptisé et j’ai suivie des années de catéchèse jusqu’à ma « Confirmation ».
L’ambiance à la maison était lourde, avec des parents souvent en conflit. Une mère dépressive, des idées de mort qui ne la quittent pas, et l’idée d’un bonheur inaccessible, et surtout l’interdiction d’être heureux. Parallèlement, je prie seul dans mon lit, et de cette période là commence la confiance avec Jésus et Marie.

Stephanie: Je suis née d’une famille catholique, non pratiquante, mais avec des parents qui aimaient rendre service à leur entourage. Ils nous ont toujours donné bcp d’amour à mon frère ainé et moi. A l’âge de 5 ans, nous avons découvert mon problème auditif : je suis malentendante. Ce qui entraîne des problèmes de prononciations, de compréhensions. Les médecins ne comprenaient pas comment avec cette perte auditive aussi importante, j’arrivais à parler car généralement on est sourd et muet. J’ai tout de même suivie la catéchèse jusqu’à la Profession de Foi, après j’ai arrêté dû à la surcharge de travail de + en + importante et des nbreux rdv médicaux (réglage des prothèses auditives, séances d’orthophonie….).

JM : L’adolescence a été une continuité de mon enfance, avec une ambiance toujours aussi lourde et pénible à la maison. ….et là je découvre la pornographie qui s’installe dans ma vie avec la masturbation quotidienne, je ne peux pas faire autrement mais en même temps, je culpabilise énormément. Je ne peux pas m’en passer, ça devient une véritable dépendance. Par ce geste là, je comble mon mal-être, ce manque de tendresse…
En effet pendant des mois nous pouvions vivre l’enfer avec la maladie de ma mère.
Ensuite, je pars à l’internat au lycée pour couper les ponts avec mes parents, j’en avais assez de vivre des choses comme ça. 3 années éloignées de mes parents qui tout de même me manquaient.
En fin d’adolescence, je vis ma première vraie relation avec une fille. Et après qq mois, cela finit en rupture par manque d’amour et de confiance en moi.
Malgré toutes ces épreuves, j’ai continué à fréquenter l’église et à aller à la messe pour me nourrir et retrouver un peu de sérénité.
Inconsciemment, le Seigneur me préparait à la rencontre de Stéphanie.

Stef : A l’adolescence période très difficile car je voyais bien que j’étais différente des autres, je subissais les moqueries des uns et des autres….
Je me suis donc complètement coupée du Seigneur…Et la vie était de plus en plus difficile. Je suis même devenue rebelle, j’avais besoin d’être reconnue.
J’ai commencé à travailler, à sortir de plus en plus pour éviter de me retrouver face à moi-même, au cours de ces soirées, j’ai rencontré bcp de personnes, je fréquentais les bars, boites de nuits, soirées… et je ne voulais surtout pas me retrouver seule face à moi-même.
J’en arrivais au stade de sortir toutes les nuits.
En apparence, je m’éclatais mais dans mon cœur j’étais très malheureuse, j’avais besoin d’être aimer mais surtout ne pas dévoiler mon handicap.
J’ai rencontré un garçon, histoire de dire que j’étais avec qq’un. Nous avons vécu ensemble. Après temps malheureusement, je me suis retrouvée enceinte, il n’a rien voulu entendre et voir; il m’a quittée et m’a laissée assumer tout, toute seule car il ne voulait rien savoir, j’ai pris la décision d’avorter car je voulais un enfant d’amour avec un père et une mère qui s’aiment, çà a été une épreuve très difficiles, j’étais vraiment seule car à cette époque là avec mes parents nos relations étaient très tendues, ils ne voulaient pas entendre parler de ce jeune homme..
Après ces moments douloureux, j’avais besoin de reconstruire ma vie. J’ai commencé par me réconcilier avec mes parents et ma famille.
Et comme le Seigneur veut tjrs plus pour nous, il m’a mis sur la route de J-Marc qq jours avant mon départ pour Nouméa avec mes parents.

J-M: : J’arrive donc à Nouméa, avec la joie de retrouver Stéphanie mais aussi avec l’angoisse de ne connaître personne. Nous vivons avec ses parents qui me font découvrir une vraie famille. Je découvre que j’ai droit au bonheur et que la vie est vraiment belle.
Notre amour va souffrir des difficultés de la vie courante mais aussi des blessures d’enfance qui refont surface surtout pour moi lié à la pornographie et à ce contexte familial dans lequel j’ai grandi.

Stef : Dès l’arrivée de JM, je dois apprendre à aimer et à prendre confiance en moi dans l’amour compte tenu du passé. J’avais du mal à me donner pleinement à J-Marc mais pourtant je sentais que c’était l’amour de ma vie.
Après qq temps, nous décidons de nous installer ensemble pour vivre notre amour pleinement et nous viens le désir de nous marier.
Pour la préparation au « Sacrement du Mariage », nous faisons connaissance d’un diacre permanent, c’est un homme marié qui est au service d’une paroisse et du Seigneur.
Il accepte la relation que nous avons avec Dieu. Pendant ces rencontres, il nous témoigne de sa foi, dans sa vie personnelle, dans sa vie de famille, des difficultés de couple, des problèmes financiers…et à travers ses paroles, il nous montrait que Dieu est présent dans la Sacrement du Mariage.
Juliette née qq mois après notre mariage et nous décidons de revenir vers la métropole.

J-M : Nous arrivons en banlieue parisienne, découvrons la difficulté de vivre sans le soleil et dans une ville ou la misère est apparente.
Avec la grâce du Seigneur, nous saisissons l’opportunité de retrouver le midi.
Nous décidons d’inscrire Juliette à l’Éveil à la Foi et là très vite des liens se tissent. L’équipe d’animation nous remarque rapidement. C’est le début pour Stéphanie d’aider à l’Éveil à la Foi et pour moi d’intégrer le groupe d’animation de l’aumônerie des jeunes.

SteF : Depuis notre rencontre avec JM, le Seigneur nous mettait sur notre route des gens qui nous faisaient avancer et réfléchir dans la Foi.
Au cours d’un repas un couple de paroissiens qui vont devenir nos amis nous parlent de Marthe Robin et nous proposent son livre.

JM : Je commence à lire ce livre et ce cœur à cœur avec le Seigneur a lieu grâce à Marthe. Avec son témoignage, je tombe véritablement amoureux de Dieu. Je fais connaissance avec un Dieu d’Amour, accessible et pleins de miséricorde. Je découvre que Dieu m’aime et que depuis de nombreuses années, il est à côté de moi, il souffrait avec moi mais je n’ouvrai pas assez mon cœur.

Steph : A partir de là, je ne reconnaissais plus mon mari, je ne comprenais plus rien, il ne cessait pas de me parler de Marthe et de sa rencontre avec le Seigneur, franchement ça m’énerver et j’en arrivais même à être un peu jalouse.
Voyant JM dans cet état là, nos amis nous proposent de nous rendre chez Marthe à Châteauneuf-de-Gallaure.
Et comme je suis toujours partante, j’accepte d’y aller.
Et là en pénétrant dans sa chambre, le Seigneur vient m’entourer de tout son amour, il m’a enveloppé de sa chaleur et il m’a toute bouleversé mais c’était si beau et agréable.
J’ai beaucoup pleuré car je me sentais aimé mais en même temps, j’avais peur. Je sentais des changements… j’ai ressenti tout cet AMOUR..
Et le lendemain jours des fêtes des mères, j’ai pu entendre les chants des oiseaux, le bouillonnement de l’eau, des sons que je n’avais jamais entendu du à mon problème d’audition. Le Seigneur m’a guérit d’une oreille.

J-M : A partir de ce moment là, nous découvrons une église qui bouge et lors d’un rassemblement chrétien, le Seigneur viens commencer sa guérison grâce à l’esprit Saint qui souffle en moi et qui me lave, me soulage de toutes les blessures qui souillent mon cœur. C’est à ce moment-là que je prends conscience de tout mon passé et comprend que la pornographie on peut y tomber facilement….mais maintenant je suis libéré, guéris…
Avec la rencontre du Seigneur, il faut que j’en parle et mon entourage voit le changement dans ma vie.

Steph : De mon côté le Seigneur travaille aussi, il vient me faire comprendre que je devais parler de mon avortement à J-M, ce que je n’avais jamais eu le courage de faire auparavant.
Le Seigneur m’a donné son amour pour m’amener à aimer cet enfant, pour me libérer de toutes ses souffrances. Il voulait vraiment que je sois libérée de ce poids énorme.
En effet pendant longtemps, je me suis sentie meurtrière de cet acte et c’était lourd pour moi à porter, les opinions des autres m’étaient difficiles à supporter, je le prenais de suite pour un jugement mais je ne disais rien et je n’en parlais pas.

J-M : En rencontrant le Seigneur, nous désirons le connaitre toujours plus.
Nous sommes curieux. Nous assistons régulièrement à des rencontres, à des temps de louanges et d’adoration, dans notre paroisse ou à l’extérieur. Le Seigneur vient nous apporter la nourriture spirituelle dont nous avons besoin qui passe par la messe, la lecture de la Bible et par l’instauration de temps de prières personnelle ou en famille.
Avec cette nouvelle vie rapidement les Grâces abondent :
-Avec toutes les guérisons qu’il vient faire dans nos vies et notamment :
– Notre couple connaissait des difficultés et avec l’aide du Seigneur nous avons réussi à surmonter toutes ces épreuves. Aujourd’hui, nous lui rendons grâces au quotidien pour l’Amour que nous nous portons mutuellement et qu’il a fait grandir. En effet, notre amour s’est purifié au contact de Jésus, il est devenu beaucoup plus fort et solide.
– notre fille Juliette enfant très angoissée (dimanche pleurs, vomissements …) devient une enfant épanouie confiante en elle, grâce au Seigneur et aujourd’hui elle vit pleinement sa foi.

Stef : Quant on rencontre le Seigneur, il veut toujours plus pour nous. Il me fait comprendre qu’il veut m’offrir un beau cadeau. Celui de recevoir le « Sacrement de Confirmation » pour renouveler ma foi. A 35 ans, j’ai reçu ce sacrement, qqe chose d’inoubliable, j’ai vraiment cet amour de Dieu, ce feu en moi, l’Esprit Saint qui m’envahit et très heureuse de ce cadeau….
Après ces moments là, aujourd’hui je comprends mieux le sens de la messe, je ne peux plus me passer de ce RDV, de cette nourriture et de recharger les batteries pour la semaine en compagnie du Seigneur.

J-M : Le départ de Feu s’est transformé aujourd’hui en brasier d’amour avec Jésus, à qui on donne et qui nous rend au centuple malgré nos faiblesses et le fait que parfois nous posons le genou à terre. Il nous à donné une grande grâce, et je crois que c’est la principale celle de vivre notre foi en couple, ça nous permet de nous soutenir dans les moments difficiles, mais ça nous permets aussi de vivre cette relation en toute liberté Depuis la rencontre d’un Dieu Miséricordieux et pleins d’Amour pour nous, notre Amour s’est transformé en un amour plus fort et plus solide et nous le confions totalement au Seigneur et en essayant de lui remettant entre ses mains.

Stef : Mais cet Amour est devenu si fort et encore plus solide, que le Seigneur nous a fait comprendre que nous devions abandonner mon moyen de contraception pour une contraception naturelle.
Le Seigneur à travers son amour nous donne sa confiance et aujourd’hui, il nous aide à vivre nos relations intimes avec beaucoup plus de respect l’un et pour l’autre, et nous lui confions notre désir d’avoir un 2 ème enfant malgré nos difficultés rencontrées avec des déceptions mensuelles quand les règles arrivent et 2 fausses couches rapprochées mais notre maman Marie et le Seigneur nous accompagnent des ces épreuves.
Le seigneur est venu pendant des années me guérir sur ma blessure de redonner la vie, il nous a donné 2 petits garçons, j’ai retrouvé cette joie de porter et de donner la vie.

Maintenant, nous remercions le Seigneur et Marthe, nous leur rendons grâce pour le changement opéré dans nos vies. Nous sommes aujourd’hui les témoins de leur Amour et de leur joie.
Nous tenions à vous témoigner ce que Marthe Robin intercède dasn notre vie, notre vie de couple, notre vie familiale…

Que Dieu vous bénisse.
Stéphanie et J-Marc

« Je suis le chemin, la vérité et la vie »

L’essentiel sur Marthe Robin
Rien ne prédisposait cette jeune femme de la campagne drômoise à devenir un des personnages centraux du renouveau spirituel de l’Eglise en France. Traversant le XXe siècle, elle rayonne d’un amour qui transfigure son existence.
« Je t’ai choisie pour ranimer dans le monde l’amour qui s’éteint ». Cette parole du Christ à Marthe Robin résume sa mission, celle de révéler l’Amour inconditionnel de Dieu pour chacun.
L’héritage de Marthe Robin est immense. Il se poursuit aujourd’hui à travers de nombreuses communautés ou mouvements dans l’Eglise, mais plus particulièrement encore dans le monde entier à travers les Foyers de Charité.
feed block background
Agenda
Retraite Marthe Robin, un cadeau pour aujourd'hui. Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure
Retraite ANNULEE - Se préparer à vivre Pâques avec Marthe Robin Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure
Retraite Une journée auprès de Marthe Robin, à l'occasion de l'anniversaire de son retour à Dieu Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure
Voir tout l’agenda
Actualités
Prier Marthe Robin à Paris
Groupes de priére
Prier Marthe Robin à Paris
Éléments sur la vie de Marthe Robin et son procès de canonisation
Béatification, Publication
Éléments sur la vie de Marthe Robin et son procès de canonisation
à propos de la clairvoyance de Marthe Robin
Béatification
à propos de la clairvoyance de Marthe Robin
Voir toutes les actualités