Chronologie complète

  • L’enfance
  • Naissance de Marthe Robin
    1902
    13 mars
    Naissance de Marthe Robin Naissance de Marthe Robin, fille Joseph Robin et d’Amélie-Célestine née Chosson dans la ferme des Moïlles à Châteauneuf-de-Galaure, à 17 heures. Elle reçoit comme prénom : Marthe-Louise
  • Baptême
    1902
    5 avril
    Baptême Baptême à Saint-Bonnet-de-Galaure par l’abbé Hippolyte Caillet. Son frère Henri (6 ans) est son parrain ; sa marraine, sa sœur Alice (8 ans).
  • 1903 Epidémie de typhoïde dans la région
  • 1911
    3 mai
    Sacrement de Confirmation
  • Première communion
    1912
    15 août
    Première communion Elle fait sa “communion privée” (première communion) à l'église de Châteauneuf-de-Galaure
  • 1914
    21 mai
    Profession de foi (“communion solennelle”)
  • Marthe quitte l'école et participe à la vie de la ferme
    1915 - 1917 Marthe quitte l'école et participe à la vie de la ferme Elle séjourne à plusieurs reprises chez sa sœur Célina pour l’aider, à la naissance de son fils.
  • La maladie
  • Premiers symptômes de la maladie
    1918
    été
    Premiers symptômes de la maladie
  • Marthe s'effondre dans la cuisine
    1918
    1er décembre
    Marthe s'effondre dans la cuisine Elle reçoit le sacrement des malades...
  • 1919 Marthe est alitée Elle reste dans son lit dans un état de léthargie qui dure 27 mois...
  • 1921
    20 mai
    Première apparition de la Vierge Marie Sa sœur Alice est présente et voit « une grande lumière blanche très belle »
  • Progression de la maladie
    1923 - 1927 Progression de la maladie Marthe passe ses journées dans son fauteuil. Elle s’occupe à des travaux de couture et de broderie
  • Apparition de Ste Thérèse
    1927
    3 octobre
    Apparition de Ste Thérèse Grave hémorragie digestive. Marthe reçoit, pour la deuxième fois, le sacrement des malades. Coma de trois semaines. En sortant de ce coma, Marthe dit à sa famille qu’elle a vu Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face (Thérèse de Lisieux)
  • L’abandon à Dieu
  • Acte d'abandon
    1925
    15 octobre
    Acte d'abandon Marthe écrit son « Acte d’abandon et Offrande à l’amour et à la volonté de Dieu ».
  • Marthe est totalement alitée
    1927
    octobre
    Marthe est totalement alitée La maladie (une encéphalite) continue de se développer jusqu’en 1939
  • Mission de religieux capucins à Châteauneuf-de-Galaure
    1928
    15 novembre - 4 décembre
    Mission de religieux capucins à Châteauneuf-de-Galaure Lors de la visite de deux prêtres, Marthe se rapproche encore du Christ (grâce d’union mystique). Sa vie spirituelle est totalement transformée
  • 1928
    4-5 décembre
    Apparition de Jésus à Marthe
  • 1929
    2 février
    Brusque crise de tétraplégie (paralysie des bras et des jambes)
  • Commencement du
    1929
    25 décembre
    Commencement du "Journal" de Marthe Robin Elle le rédige de décembre 1929 à novembre 1932 à la demande de son curé, l’abbé Faure.
  • 1930
    24 février
    Marthe est admise au Tiers-Ordre de saint François
  • Stigmatisation
    1930
    2 octobre
    Stigmatisation Elle commence à revivre la Passion chaque semaine et en reçoit les marques (stigmates).
  • Naissance d’une œuvre
  • 1933 Révélation du Christ sur les "Foyers de Charité" Révélation intérieure du Seigneur sur « la grande Œuvre de mon amour » (le Texte fondateur de l’Œuvre des Foyers de Charité).
  • Ouverture de l'école à Châteauneuf
    1934 Ouverture de l'école à Châteauneuf Au départ de cette Œuvre et pour la soutenir, ouverture d’une petite école paroissiale par le curé Faure, à la demande de Marthe Robin. Cet établissement est réservé aux filles.
  • Naissance des Foyers de Charité
    1936
    10 février
    Naissance des Foyers de Charité Première rencontre de Marthe Robin avec M. l’abbé Finet, prêtre lyonnais qui fonde avec elle les Foyers de Charité. Le premier d'entre eux est à Châteauneuf-de-Galaure
  • Mort de Joseph Robin, son père
    1936
    23 juin
    Mort de Joseph Robin, son père
  • Venue des deux premiers membres laïcs au Foyer de Charité
    1936
    1er octobre
    Venue des deux premiers membres laïcs au Foyer de Charité Venue des deux premiers membres laïcs au Foyer de Charité : Hélène Fagot, Marie-Ange Dumas. Les premiers « Engagements totaux et définitifs » au service de l’œuvre seront célébrés en 1956.
  • Mort de Célestine Robin, sa mère
    1940
    22 novembre
    Mort de Célestine Robin, sa mère
  • 1941 Fondation d'autres Foyers de Charité Fondation progressive des Foyers de Charité en France, puis en Belgique
  • 1942
    14 avril
    Examen médical approfondi Un neuropsychiatre et un chirurgien examinent Marthe Robin.
  • Consécration solennelle du Foyer de Charité à la Sainte Vierge
    1943
    28 février
    Consécration solennelle du Foyer de Charité à la Sainte Vierge
  • Croissance des Foyers de Charité
  • Le père Finet est à plein temps au service des Foyers de Charité
    1947 Le père Finet est à plein temps au service des Foyers de Charité Le Père Finet est détaché de ses fonctions à Lyon par l’archevêque, pour être à plein temps au service de l’Œuvre des Foyers de Charité
  • Bénédiction officielle du Foyer de Charité
    1947
    17 mai
    Bénédiction officielle du Foyer de Charité Bénédiction officielle du Foyer de Châteauneuf-de-Galaure et de l’Œuvre des Foyers par l’évêque du diocèse, Mgr Camille Pic.
  • 1953
    3 octobre
    Ouverture de l'école de garçons à Saint-Bonnet de Galaure L’école de garçons ouvre à Saint-Bonnet de Galaure, avec un membre du Foyer, et un instituteur envoyé par le diocèse. La communauté commencera en 1954, avec l’arrivée de Joseph Pérard
  • 1956
    10 février
    Premiers engagements de membres des Foyers de Charité Pour la première fois, des membres du Foyer célèbrent à Châteauneuf-de-Galaure leur « engagement total et définitif » au service de l’Œuvre
  • 1961 Fondation du premier Foyer de Charité en Afrique Fondation du premier Foyer de Charité en Afrique (Aledjo, Togo).
  • Mort de Marthe Robin
    1981
    6 février
    Mort de Marthe Robin
  • Vers la béatification ?
  • Ouverture de la Cause de béatification
    1986
    10 février
    Ouverture de la Cause de béatification Mgr Marchand, évêque de Valence, ouvre l’enquête diocésaine du dossier en canonisation de Marthe Robin
  • Reconnaissance officielle des Foyers de Charité par l'Eglise
    1986
    1er novembre
    Reconnaissance officielle des Foyers de Charité par l'Eglise Décret de reconnaissance, par le Conseil Pontifical pour les laïcs, de l’Œuvre des Foyers de Charité comme “Association privée internationale de fidèles”.
  • Mort du père Georges Finet
    1990
    14 avril
    Mort du père Georges Finet
  • 1996
    30 mai
    Le dossier de la Cause de béatification de Marthe est porté à Rome
  • 1999
    8 décembre
    Approbation définitive des statuts canoniques des Foyers de Charité
  • Marthe Robin déclarée Vénérable par le pape François
    2014
    7 novembre
    Marthe Robin déclarée Vénérable par le pape François Une étape majeure vers une possible béatification

L’essentiel sur Marthe Robin
Rien ne prédisposait cette jeune femme de la campagne drômoise à devenir un des personnages centraux du renouveau spirituel de l’Eglise en France. Traversant le XXe siècle, elle rayonne d’un amour qui transfigure son existence.
« Je t’ai choisie pour ranimer dans le monde l’amour qui s’éteint ». Cette parole du Christ à Marthe Robin résume sa mission, celle de révéler l’Amour inconditionnel de Dieu pour chacun.
L’héritage de Marthe Robin est immense. Il se poursuit aujourd’hui à travers de nombreuses communautés ou mouvements dans l’Eglise, mais plus particulièrement encore dans le monde entier à travers les Foyers de Charité.
feed block background
Agenda
Groupe de prières Prier à Paris avec Marthe Robin Paroisse Saint Christophe de Javel (Paris)
Veillée Marthe Robin Veillée prière - témoignages Lille
Retraite Retraite : "La vocation du Baptême pour Marthe, pour nous." Foyer de Charité Ottrott-Le Windeck
Voir tout l’agenda
Actualités
Voir toutes les actualités